Intronisée au Temple de la renommée de l’ACSC 2017 : Danielle (Gaudet) Hyde

Intronisée au Temple de la renommée de l’ACSC 2017 : Danielle (Gaudet) Hyde
 

Danielle Hyde (née Gaudet), nommée quatre fois athlète par excellence pan-canadienne en volleyball féminin, sera intronisée au Temple de la renommée de l’ACSC dans la catégorie des athlètes.

Hyde est l’une des étudiantes-athlètes les plus décorées de l’histoire de PACWEST. L’ancienne passeuse des Mariners de Malaspina (maintenant Vancouver Island University) est la première personne, tous sports confondus, hommes ou femmes, à recevoir quatre titres d’athlète par excellence de l’ACSC.

« Danielle était une étudiante-athlète d’exception à Malaspina, souligne Stephanie White, directrice du sport de haut niveau, des loisirs et de la littératie physique à la Vancouver Island University. Elle a connu le succès non seulement sur le terrain de volleyball, mais aussi sur les bancs d’école. »

Nommée athlète par excellence pan-canadienne à deux reprises, Hyde a conduit les Mariners à la médaille de bronze dans l’ACSC en 1998-1999 et à l’argent en 1999-2000. Elle a en outre été nommée deux fois sur la première équipe d’étoiles des championnats canadiens de l’ACSC et une fois sur la deuxième équipe.

En 1999-2000, Hyde a conclu sa saison extraordinaire en étant nommée joueuse de volleyball de l’année dans l’ACSC.

À ses yeux, un des grands moments de sa carrière a été son premier titre de joueuse par excellence pan-canadienne, reçu à sa saison recrue avec les Mariners. À ce moment, Hyde ne comprenait pas très bien la portée de cet honneur.

« J’étais jeune et naïve, je n’avais aucune idée dans quelle aventure je m’embarquais », explique-t-elle.

Parmi ses moments les plus mémorables, Hyde se souvient d’une défaite crève-cœur en quatre manches aux mains des Wolves de Grande Prairie, l’équipe-hôte du championnat canadien de volleyball féminin 2001 de l’ACSC. Hyde et les Mariners devaient s’incliner par la suite en cinq manches contre Mount Royal College dans le match pour la médaille de bronze, son dernier dans l’ACSC.

« Je n’oublierai jamais cette demi-finale canadienne à Grande Prairie devant une salle pleine à craquer et hostile, confie-t-elle. Nous avions l’équipe parfaite pour réussir cette année-là, et même si nous avons échoué, je n’oublierai jamais le sentiment de compétitionner à ce niveau. »

Toutefois, ce dont Hyde se souvient le plus, ce sont les petites choses, comme les voyages et les repas en équipe.

« Le sentiment de faire partie d’un tout, de faire partie de l’équipe des Mariners et pouvoir jouer à ce sport que j’aime tout en étudiant était extraordinaire », ajoute-t-elle.

« Je me sens tellement chanceuse d’avoir faire partie d’un programme qui a connu autant de succès et qui continue à connaître du succès aujourd’hui encore », affirme Hyde, qui est aujourd’hui directrice des sports, des installations et des loisirs intramuros du Service des sports et loisirs de VIU.

« Danielle a prouvé qu’elle était une gagnante, dit Stephanie White. Aujourd’hui encore, elle demeure une membre active de la communauté de VIU. »

À regarder
February 16, 2017 À regarder
À regarder
February 9, 2017 À regarder
À regarder
February 2, 2017 À regarder
À regarder
December 1, 2016 À regarder
À regarder
November 24, 2016 À regarder
À regarder
November 17, 2016 À regarder
À Regarder
October 14, 2016 À Regarder
À Regarder
September 29, 2016 À Regarder
À Regarder
September 22, 2016 À Regarder
Bilan de l’AGA 2016
June 14, 2016 Bilan de l’AGA 2016