L’ACSC honore les « sénateurs » Goldie et McConney

L’ACSC honore les « sénateurs » Goldie et McConney

Pendant plus de deux décennies, Leigh Goldie et Michele McConney ont servi avec grand dévouement l’Association canadienne du sport collégial.

Il est donc tout naturel que ces vétérans délégués, qui ont commencé leur carrière à l’ACSC au début des années 1990 en tant que commissaires de volleyball, tirent leur révérence en même temps.

« Michele et Leigh comptent chacun plus de 20 ans de service à titre d’élus au sein de l’ACSC, un exploit remarquable; ils méritent bien leur titre de “sénateur”, souligne Sandra Murray-MacDonell, directrice générale de l’ACSC. Leur longévité témoigne de leur dévouement et de leur capacité à offrir leadership et conseils à l’Association lors du dernier quart de siècle. »

M. Goldie et Mme McConney ont été honorés lors de l’assemblée générale annuelle, qui s’est tenue à Québec. Ils ont chacun reçu une bague commémorative de « sénateur de l’ACSC ».

M. Goldie, qui a enseigné pendant 41 ans au département de kinésiologie de GPRC, à Grande Prairie, a servi l’ACSC pendant 26 années consécutives. Il a été commissaire de volleyball masculin pendant 19 saisons de suite (1992-2011), puis s’est joint à la direction de l’ACSC, d’abord en tant que v.-p. Programmes de 2011 à 2014, puis comme président de 2014 à 2018.

M. Goldie était un président qui savait calmer le jeu. Leader respecté, il agissait comme médiateur et faisait en sorte que les discussions demeurent toujours productives.

C’est à titre de v.-p. Programmes que M. Goldie a proposé que les prochains hôtes du championnat canadien participent à des ateliers et qu’un membre du comité organisateur assiste au championnat de l’année précédente.

« Leigh est un brillant promoteur des championnats canadiens de l’ACSC, ajoute Mme Murray-MacDonell. Il a toujours veillé à ce que la règlementation et les pratiques exemplaires permettent aux institutions hôtes d’être fin prêtes pour offrir le meilleur championnat possible pour les étudiants-athlètes. »

Alan Rogan, qui est devenu le 13e président de l’ACSC à l’AGA, aimait bien l’approche détendue de M. Goldie face à toutes les situations ainsi que sa passion et son dévouement au sport collégial canadien.

« Il possède une immense connaissance de l’ACSC et de son histoire, et on dirait qu’il connaît tous ceux et toutes celles qui ont fait partie de la direction de l’Association depuis ses débuts », explique-t-il.

Après avoir côtoyé M. Goldie dans l’équipe de direction de l’ACSC lors des six dernières années, M. Rogan a appris que les gens vous traiteront comme vous les traitez.

« On peut aller loin avec de la gentillesse », soutient-il.

Michele McConney, responsable des sports de Georgian College, à Barrie, a fait partie de l’Association pendant 21 ans. Elle a été commissaire de volleyball féminin pendant 11 saisons consécutives, de 1991 à 2002. Elle a ensuite assumé le rôle de représentante de l’Ontario Colleges Athletic Association (OCAA) de 2008 à 2014 avant de se joindre à la direction de l’ACSC, de 2014 à 2018, en tant que v.-p. Gouvernance.

« Michele apportait toujours un point de vue objectif dans les discussions à l’ACSC, se souvient Mme Murray-MacDonell. Même lorsqu’elle représentait l’OCAA, elle portait toujours le chapeau de l’ACSC, ce qui est difficile à faire. »

En tant que v.-p. Gouvernance, Mme McConney a joué un rôle prépondérant dans la mise à jour des politiques des ressources humaines et l’obtention d’un régime de retraite pour la permanence de l’ACSC.

Linda Stapleton, ancienne présidente de l’ACSC et actuelle représentante de l’OCAA, a toujours apprécié le professionnalisme, le sens de l’humour et la présence rassurante de Mme McConney.

« Tout au long de sa carrière, tant à l’OCAA qu’à l’ACSC, Michele a beaucoup fait pour les étudiants-athlètes et surtout pour le développement du sport féminin » explique-t-elle.

Le fait que Mme McConney ait été commissaire nationale et membre de la direction pendant tant d’années témoigne de sa passion et de son dévouement.

« Si elle a connu du succès dans ces deux rôles, c’est entre autres en raison de son respect des différentes opinions, de son amabilité et de sa positivité », ajoute Mme Stapleton.

Merci, Leigh et Michele!

ALBUM PHOTO DE GOLDIE ET McCONNEY