Golf 2018 : jour 2 à Medicine Hat

Golf 2018 : jour 2 à Medicine Hat

En raison du gel, c’est avec 40 minutes de retard qu’a débuté la deuxième journée de compétition au Championnat canadien de golf PING 2018 de l’ACSC. Heureusement, le mercure a rapidement grimpé à 22 degrés, offrant un cadre idéal aux golfeurs, bénévoles et spectateurs présents au Desert Blume Golf Course.

Chez les hommes, la lutte pour le premier rang se poursuit : le Cégep André-Laurendeau, du RSEQ, et Humber College, de l’OCAA, se retrouvent sur un pied d’égalité, six coups sous la normale à 576. Les Cascades de la University of the Fraser Valley (UFV) ont atteint le troisième rang grâce à une ronde d’un coup au-dessus de la normale, ce qui porte leur total à 593.

Chez les femmes, les Queens de Red Deer College (RDC) ont su préserver la tête; elles détiennent trois coups d’avance sur l’équipe hôte, les Rattlers de Medicine Hat College. Le Heat de la University of British Columbia s’est emparé du troisième rang, huit coups derrière les Rattlers. Après deux jours, les Queens, les Rattlers et le Heat affichent donc un pointage respectif de 324, 327 et 335.

Au plan individuel, Connor Watt, des Hawks de Humber College, a joué une ronde de 68, quatre coups sous la normale, se donnant une avance de deux coups sur Daniel Campbell de UFV ainsi que sur le duo du Boomerang d’André-Laurendeau, Olivier Ménard et Laurent Desmarchais. À 139 au total (cinq sous la normale), Watt convoite maintenant le titre.

Du côté féminin, Emily Romancew, des Islanders de John Abbott, a creusé l’écart la séparant de Becky Martin, des Rattlers de Medicine Hat. Alyssa Stoddart, des Falcons de Fanshawe, et Shaye Ledidenius, des Queens de Red Deer, se partagent le troisième rang, deux coups derrière Martin. Ayant de nouveau rapporté une carte de 75, Romancew affiche maintenant un total de 150, six coups devant Martin.

Cette deuxième journée a pris fin sur la remise des prix individuels et d’équipe quotidiens.

Thomas Code, des Falcons de Fanshawe, a été le golfeur du jour. Sa carte de 67, la meilleure de cette ronde à cinq coups sous la normale, lui a valu de grimper au 11e rang. Sa gentillesse, sa politesse et sa reconnaissance ont en outre impressionné les marqueurs officiels. Chez les femmes, c’est Becky Martin des Rattlers, l’équipe hôte, qui a remporté l’honneur. Deuxième du classement individuel et par équipe, elle s’est imposée comme une leader sympathique, positive et inspirante pour les siennes.

Au plan collectif, la Concordia University of Edmonton (CUE) a été saluée en raison de l’attitude positive et du soutien mutuel que démontrent ses athlètes lors de cette expérience nationale.

Cette expérience, c’est aussi celle des 185 bénévoles qui consacrent temps et énergie au succès de l’événement.

« C’est tellement agréable, souligne Sandy Henderson, bénévole et registraire de MHC. Les athlètes sont très respectueux, et ils nous remercient pour nos efforts. C’est merveilleux de pouvoir aider le collège à présenter cet événement. Nous sommes fiers d’y contribuer. »

Équipes masculin
Équipes féminin
Individuels masculin
Individuels féminin
Photos