Athlètes par excellence pancanadiens 2019 de l’ACSC en basketball masculin

Athlètes par excellence pancanadiens 2019 de l’ACSC en basketball masculin

L’Association canadienne du sport collégial (ACSC) est fière de dévoiler ses athlètes par excellence pancanadiens en basketball masculin pour 2019.

Les étudiants-athlètes, qui sont sélectionnés par leur conférence en fonction de leur performance et de leur contribution au sport et à leur équipe, ont été honorés à l’occasion du banquet du Championnat canadien de basketball masculin 2019, présenté par Langara College à Langley, en Colombie-Britannique.

Harry Fayle

 

Denver Sparks-Guest

 

Mariners de VIU

 

Blues de Capilano

Fayle, le joueur de l’année PACWEST, a conduit les Mariners à la première place de la conférence grâce à une fiche de 16-2. Le garde de deuxième année figure parmi les meneurs de PACWEST, avec une moyenne de 19,6 points et de 4,7 passes par match. Il se distingue par sa compétitivité, son cœur à l’ouvrage et son assurance, et est l’un des meilleurs joueurs défensifs de PACWEST. Fayle valorise avant tout le travail d’équipe et fait preuve d’un grand professionnalisme. Leader empathique, il a su gagner la confiance et le respect de ses coéquipiers et entraîneurs.

 

Premier marqueur de PACWEST, Sparks-Guest a compté une moyenne de 25,8 points par match. L’avant de cinquième année figure parmi les meneurs de PACWEST, avec une moyenne de 9,1 rebonds et 1,8 interception par match. Cette saison, Sparks-Guest a amélioré tous les aspects de son jeu et mené les Blues à une fiche de 11-7, qui leur a valu la troisième place de leur conférence. En dehors du terrain, il est mentor pour ses coéquipiers et a été, l’été dernier, instructeur-chef d’un camp de basketball pour des jeunes des Premières nations à Similkameen Valley.



Ryan McLaren

 

John Smith

 

Thunder de Concordia

 

Trojans de SAIT

McLaren a mené le Thunder à une fiche de 20-4, grâce à laquelle il s’est hissé au premier rang de la division nord de l’ACAC. Joueur de l’année de l’ACAC, il s’est classé troisième de sa conférence au chapitre des points par match (23,3). L’avant de cinquième année a également enregistré une moyenne de 6 rebonds par match. Étudiant-athlète dévoué, il est calme, concentré et montre l’exemple chaque fois qu’il est sur le terrain. À la fin de son parcours collégial, il a terminé au deuxième rang des meilleurs joueurs de l’histoire de l’ACAC avec un total de 1 692 points en carrière.

 

Smith a conduit les Trojans à une fiche de 20-1 cette saison, ce qui leur a valu le premier rang de la division sud de l’ACAC. SAIT a, pour une troisième fois de suite, raflé le titre de l’ACAC en basketball masculin. Le garde de quatrième année s’est classé deuxième de l’ACAC pour les points par match (23,9) et figure parmi les meneurs de sa conférence avec 91 passes et 33 interceptions. Il a aussi établi un nouveau record pour l’ACAC avec un incroyable total de 92 trois-points. Smith est également instructeur au centre d’entraînement en basketball Makin Hoops.


Van Hutchinson Jr.

 

Brandon Halliburton

 

Knights de Niagara

 

Lords de Durham

Le joueur de l’année de l’OCAA est arrivé en tête de sa conférence avec une moyenne de 12,9 rebonds, 7,0 passes et 2,8 interceptions par match. Il est également au troisième rang de la conférence pour les points marqués, avec une moyenne de 25,1 par match. Le garde de quatrième année a conduit les Knights à une fiche de 15-5 et au troisième rang de la division ouest de l’OCAA. Hutchinson Jr. fait preuve d’une compétitivité peu commune et d’un grand dynamisme sur le terrain. Il possède une forte personnalité et accorde une grande importance à sa famille, en plus de faire preuve d’une loyauté indéfectible envers ses coéquipiers.

 

Halliburton a terminé la saison au premier rang de la division est de l’OCAA avec une moyenne de 22,1 points par match. Après un début de saison à 4-5, le garde de troisième année a conduit Durham à une fiche de 14-6 et en troisième place de sa division. Marqueur redoutable d’année en année, le capitaine des Lords est aussi reconnu pour sa grande compétitivité. Halliburton est aussi le troisième plus grand marqueur de l’histoire de son collège en basketball masculin, avec un total de 1 277 points marqués en 60 parties .


Élie Karojo

 

Karim Mane

 

Nomades de Montmorency

 

Cheetahs de Vanier

Karojo a conduit les Nomades à une fiche de 13-3 et au deuxième rang du RSEQ. L’avant de troisième année a fini deuxième de la conférence avec 9,8 rebonds par match et dans les cinq premiers avec 18,9 points, 2,3 interceptions et 1,3 bloc par match. Karojo est un joueur capable de dicter l’allure du match et qui rend la tâche difficile à l’équipe adverse. Il n’est pas rare de le voir au gymnase en train d’affûter ses techniques en dehors des entraînements d’équipe.

 

Mane, joueur de l’année du RSEQ, a conduit les Cheetahs à la première place de la conférence avec une fiche parfaite de 16-0. Le garde de deuxième année a été le meilleur marqueur d’une attaque équilibrée avec une moyenne de 15,4 points par match. Il affiche également une moyenne de 6,9 rebonds par match. Mane a représenté le Québec au sein des équipes U15 et U17. Il possède des aptitudes exceptionnelles et a une excellente vision du terrain. Malgré ses 6 pieds 5 pouces, Mane est suffisamment rapide et mobile pour déjouer les gardes les plus rapides.


Jace Colley

 

Roosevelt Whyley

 

Hurricanes de Holland

 

Hurricanes de Holland

Colley, joueur de l’année de l’ACAA, a conduit Holland à la première place de la conférence avec une fiche parfaite de 21-0. Il a aussi fini deuxième de sa conférence au chapitre des points par match (23,5). Le joueur de deuxième année, qui alterne les postes de garde et d’avant, a enregistré une moyenne de 8 rebonds et un pourcentage de réussite de tirs de 61,3 %. Colley figure aussi parmi les meneurs de l’ACAA au chapitre des passes (77) et des blocs (22). Il est très sérieux et déterminé en ce qui a trait à l’optimisation de ses capacités sportives et à sa réussite scolaire.

 

Whyley, un avant de cinquième année, a mené les Hurricanes au sommet du classement de l’ACAA avec une fiche parfaite de 21-0. Il a le pourcentage de réussite de tirs le plus élevé de sa conférence (69,1 %), est deuxième rebondeur (10,1 rebonds par match) et troisième marqueur (21,4 points par match). « Chicken », de son surnom, est un joueur dynamique qui a travaillé fort pour atteindre ses performances actuelles et qui s’investit énormément pour les maintenir. Il excelle d’ailleurs autant en classe que sur le terrain.