Récapitulation de la première journée à Fanshawe

Récapitulation de la première journée à Fanshawe

Match 1 : Titans de Limoilou 3, Hurricanes de Holland 0

En ouverture du championnat canadien de volleybal masculin 2017 de l’ACSC présenté par Fanshawe College, les Titans de Limoilou, premières têtes de série, ont vaincu les Hurricanes de Holland, huitièmes, en trois manches (25-14, 25-14, 25-23).

Les Titans prennent l’avance sous l’impulsion de l’athlète par excellence pan-canadien Ludovic Martin et de l’attaquant Philippe Giroux, excellents au service. Tirant de l’arrière 7-1, Holland ne s’en remettra pas : la manche se termine 25-14.

L’athlète pan-canadien par excellence de Holland Kenton Dawkins donne l’avance aux Hurricanes en début de deuxième, 4-2. Elle sera de courte durée cependant, les Titans enchaînant quatre attaques marquantes pour reprendre les commandes. Imparable au filet, le centre de Limoilou, Étienne Belzile, réalise deux blocs et les Titans enfilent une deuxième manche 25-14.

Le scénario se reproduit en troisième : les Hurricanes mènent à nouveau 4-2 en ouverture. Les équipes s’échangent ensuite les points, inscrivant quelques attaques décisives au filet, mais Holland n’abandonne pas son avance. À égalité à 18, Limoilou reprend enfin la tête sur un bloc énorme de Nicolas Fortin. Le pointage reste serré, mais ce sont finalement les Titans qui l’emportent, 25-23, pour mettre fin au match en trois.

Le passeur de Limoilou Ludovic Martin est le joueur du match des Titans, tandis que l’attaquant Tynan Murphy se mérite les honneurs du côté de Holland.

Joueur du match de Limoilou: Ludovic Martin – 4 points (3 attaques marquantes, 1 as), 29 passes décisives, 2 récupérations
Joueur du match de Holland:
Tynan Murphy – 9 attaques marquantes, 1 passe décisive, 1 récupération

Match 2 : Chargers de Camosun 3, Rattlers de Medicine Hat 2

Après avoir tiré de l’arrière par deux manches, les Chargers de Camosun, quatrièmes têtes de série, ont surpris les Rattlers de Medicine Hat, cinquièmes, en cinq manches (18-25, 6-25, 26-24, 25-20, 15-13).

Medicine Hat ouvre le match en prenant les devants 5-1, mais les Chargers comblent rapidement l’écart et c’est 5-5. Les Rattlers semblent en contrôle au filet et mène 12-8 avant un temps mort appelé par Camosun. Les deux équipes reprennent le jeu avec vigueur, mais les Rattlers conservent leur avance de quatre points. Le joueur de l’année de l’ACSC Isak Helland-Hansen marquera trois des quatre dernières attaques marquantes des Rattlers, qui prennent la première 25-18.

Des erreurs de frappe des Chargers en début de deuxième permettent aux Rattlers de prendre une avance de 7-0. Une attaque marquante à l’aile par Savana Walkingbear remet les Chargers au tableau, mais Medicine Hat enchaîne les gros blocs pour s’imposer par 19 points (25-6). C’est deux manches à zéro pour Medecine Hat.

Les Chargers sont déchaînés en début de troisième, prenant les devants 11-10 sur un bloc de Walkingbear. Les équipes s’échangent ensuite les points, aucune des deux menant par plus d’un point jusqu’à ce qu’une attaque marquante de Ryan Plante donne une avance de deux aux Chargers. Après une autre attaque décisive de Plante, les Rattlers appellent un temps mort à 20-17. Les Rattlers reviennent avec deux attaques marquantes par Helland-Hansen et égalise le match à 24, mais Camosun marque les deux derniers pour l’emporter 26-24 et provoquer la tenue d’une quatrième manche.

Camosun démarre la quatrième avec une bonne énergie, mais les Rattlers restent calmes et égalisent à 6-6. Les Chargers se distancent progressivement pour faire 13-9 avant qu’une attaque marquante d’Alfred Dalevik semblent ranimer l’attaque des Rattlers. Medicine Hat égalise à 20, mais Camosun enchaîne avec une séquence de cinq points pour porter le match en cinq manches.

Camosun ouvre la cinquième sur une avance de 4-1. Les Rattlers répondent avec une paire d’attaques marquantes, mais au changement de côté les Chargers mènent toujours 8-6. Alors que Camosun semble avoir l’avantage, une attaque marquante de Joel Kotyk fait basculer la dynamique et ramène les Rattlers dans la partie. Encore à égalité, cette fois à 13, une attaque en parallèle par Walkingbear donne au Chargers un balle de match.

Un erreur des Rattlers donnera la victoire aux Chargers, qui remportent la manche 15-13 et le match 3-2.

Haakon Ostrem est nommé joueur du match pour Camosun, Joel Kotyk du côté de Medicine Hat.

Joueur du match de Camosun: Haakon Ostrem – 21 points (19 attaques marquantes, 1 as, 1 bloc), 5 récupérations
Joueur du match de Medicine Hat:
Joel Kotyk – 24 points (22 attaques marquantes, 2 as), 11 récupérations

Match 3 : Mariners de VIU 3, Mountaineers de Mohawk 0

Dans le troisième match du jour, les Mariners de VIU, sixièmes têtes de série, ont surpris les Mountaineers de Mohawk, troisièmes, en trois manches (25-22, 25-21 et 25-23).

En première manche, après avoir égalisé le match à 6, les Mariners enchaînent trois points, poussant Mohawk à appeler un temps mort. Au retour au jeu, le centre de VIU Ryan Evans réussit un immense bloc en solo pour porter l’avance des Mariners à quatre. Après un service raté par VIU, Eric Girard de Mohawk réalise à son tour un bloc spectaculaire pour réduire l’écart à deux, 14-12. La manche reste serrée, Mohawk égalise à quelques occasions, mais n’arrivera jamais à prendre les devants. VIU s’imposera finalement 25-22.

Les Mariners se retrouvent avec une avance de 6-2 en deuxième en enchaînant les blocs, et les Mountaineers appellent un autre temps mort. À 12-7 en faveur de VIU, une attaque marquante de Nathan Delguidice de Mohawk électrise la foule et donne vie aux Mountaineers. Mohawk remporte les quatre prochains points, se rapprochant à un point des Mariners lorsque ceux-ci prennent les commandes au filet. VIU marquera six des sept derniers points, y compris une paire d’attaques marquantes par Vedran Obradovic, mais Mohawk n’avait pas dit son dernier mot : les Mountaineers réussissent encore une fois à se ramener à un point, mais les Mariners creusent l’écart et l’emporte 25-21.

Les attaques centrales des deux équipes se répondent coup sur coup en troisième. Mohawk jouira d’un avantage maximal de deux points, à 11-9, mais VIU reprendra le contrôle à 16-15 sur un as de Zach Grigg. Les Mariners conservent leur avance, si mince fût-elle, et ferment les livres à 25-23.

L’athlète par excellence pan-canadien Braydon Brouwer est nommé joueur du match pour VIU, l’attaquant Nathan Delguidice pour Mohawk.

Joueur du match de VIU: Braydon Brouwer – 12 points (10 attaques marquantes, 1 as, 1 bloc), 3 récupérations
Joueur du match de Mohawk:
Nathan Delguidice – 21 attaques marquantes, 3 récupérations

Match 4 : Kings de Red Deer 3, Falcons de Fanshawe 0

Dans le dernier match du jour, l’équipe locale et septième tête de série, les Falcons, s’incline devant les Kings de Red Deer, deuxièmes, en trois manches (25-23, 25-21, 25-18).

La foule explose dès le premier point du match lorsque James Jackson de Fanshawe déjoue le bloc de Red Deer sur un smash.  Aucune équipe ne mènera pas plus d’un point jusqu’à ce qu’un as de Sam Otten donne à Fanshawe un avantage de deux points. Red Deer prend les devants pour la première fois dans le match à 8-7. À 9-7 pour les Kings, les équipes s’échangent les points jusqu’à ce que Red Deer en enchaîne deux pour faire 15-12, notamment sur un gros bloc de Ty Moorman. Red Deer porte son avance à quatre, mais après un temps mort par Fanshawe, les Falcons réduisent l’écart à un, 18-17.  Après avoir tiré de l’arrière par cinq points, 22-17, les Falcons se ramènent à deux points des Kings, mais ceux-ci l’emporteront 25-23.

En deuxième, Red Deer se taille une avance de 11-4, notamment grâce à une paire d’as de l’attaquant Regan Fathers. Les Kings continueront sur cette trajectoire, menant par autant que huit points, 14-6, mais Fanshawe n’est pas prêt à concéder la manche et se ramène à quatre points, avant que Red Deer ne ferme la porte à 25-21.

En troisième, à égalité à 6, les Kings font trois points d’affilée pour prendre l’avance. Les Falcons luttent fort et sont à un point après une énorme attaque marquante de Jackson à l’aile qui soulève la foule. Fathers de Red Deer enchaîne les attaques marquantes à l’aile pour gonfler l’avance des Kings à six, 18-12, lorsque les Falcons appellent leur dernier temps mort de la manche. Trop fort dans le final, Red Deer l’emporte 25-18.

L’attaquant de Red Deer Regan Fathers est le joueur du match pour les Kings, l’attaquant Sam Otten chez les Falcons.

Joueur du match de Red Deer: Regan Fathers – 19 points (14 attaques marquantes, 5 as), 7 récupérations
Joueur du match de Fanshawe: Sam Otten – 10 points (8 attaques marquantes, 2 as), 7 récupérations

Résultats – http://ccaa.ca/sports/mvball/championship/schedule/mvb2017

Photos – https://www.flickr.com/photos/ccaasportsacsc/albums/72157678128493111

Diffusion archivée – http://www.falconstv.ca/ccaa-mens-volleyball-championship/