Les Kodiaks sont championnes de l'ACSC

Les Kodiaks sont championnes de l'ACSC

Match 13: Lethbridge Kodiaks 81, Dawson Blues 57

C’est avec des médailles d’or au cou et le titre de championnes canadiennes que les Kodiaks de Lethbridge mettent un terme à leur saison parfaite. Le collège du sud de l’Alberta a signé une victoire de 81-57 aux mains des Blues de Dawson, qui n’ont prétendu que brièvement au titre pendant cette finale.

Menées par Sunder West, Logan Moncks et la joueuse du match Amy Arbon, les Kodiaks ont pris un peu de temps à se mettre en marche, mais ont tout de même réussi à limiter les Blues de Dawson à 7 points au premier quart et à se rendre à la mi-temps avec une marge décisive de 32-16. West revendique 22 points, dont 12 de la ligne de trois-points, ainsi que 5 interceptions, plus que toute autre joueuse dans la rencontre.

L’athlète par excellence pan-canadienne Moncks a ajouté 15 points, tandis qu’Arbon, spécialiste de la défense, en a inscrit 13 et été élue joueuse du match pour Lethbridge.

Du côté de Dawson, Eleanore Marciszewski a appliqué de la pression avec constance pendant le match, qu’elle termine avec 18 points. Tamara Farqhar et Sorelle Ineza ont récolté pour leur part 13 et 11 points, respectivement.

Si puissante fut la défensive de Lethbridge que Dawson n’a réussi que 20 % de ses tirs du champ en première moitié.

Match 12: Humber Hawks 72, NAIT Ooks 48

Championnes en titre, les Hawks étaient débarquées à Edmonton classées premières avec une fiche parfaite. Mais elles auront été prises de court par les Ooks de NAIT, huitièmes têtes de série, qui, en leur servant une défaite de 55-52 jeudi, ont pulvérisé leur rêve de défendre leur titre.

Lorsque l’occasion d’une revanche s’est présentée avec la médaille de bronze à l’enjeu, Humber était fin prête. Menée par la garde de 23 ans Ceejay Nofuente, sacrée joueuse de l’année de l’ACSC pour une deuxième année de suite, la puissante formation de Toronto s’est mise en mode turbo pour s’imposer 72-48.

Nofuente a marqué 31 points dans le match, dont 5 trois-points et 8 lancers francs en autant de tentatives. À l’image de ses coéquipières, elle était à son meilleur au premier quart, où une éruption ininterrompue de 14 points a laissé peu de doute quant à l’issue du match. Malgré tout, Nofuente était déçue de la façon dont sa formidable saison s’est terminée.

« Tu peux seulement faire ce que tu peux faire, dit-elle. Nous n’en avions pas fait assez dans l’autre match. »

Les seules autres joueuses des Hawks dans les deux chiffres à l’attaque étaient Aleena Domingo (14 points) et Jill Semple (12 points), mais de nombreuses autres ont aussi apporté une précieuse contribution. Chioma Oriuwa a mené son équipe avec 10 rebonds, un facteur majeur dans la victoire puisque les Ooks ont été surclassés 52-33 à ce chapitre. Encore une fois, les tireuses longue distance de NAIT ont manqué de précision, réussissant seulement 3 de leurs 17 tentatives de la ligne de trois points. Humber a également dominé au lancer franc.

Disputant leur dernier match au niveau collégial, les vétéranes de cinquième année Shea-Lynn Noyes et Torey Hill ont été les meilleurs éléments des Ooks. Noyes a amassé 15 points. Frustrée à répétition par Oriuwa et Amber Bedchard Hill, Hill a quand même réussi à marquer 10 points et à prendre 11 rebonds, un sommet dans le match.

Pour accéder à la finale bronze, NAIT avait eu besoin d’une conversion de rebond par Jordan Enns dans les derniers instants pour se faufiler avec un gain de 62-60 face aux Royals de Douglas. Usée après cette courte victoire, cette dernière a manqué ses huit tirs du champ contre Humber. Mais elle n’était pas seule dans sa frustration : les Ooks ont marqué seulement 17 points dans la première moitié.

Match11: MSVU Mystics 62, Holland Hurricanes 49

Les Mystiques de Mount St. Vincent ont conclu le championnat canadien de basketball féminin 2017 de l’ACSC sur une victoire, samedi, s’imposant face aux Hurricanes de Holland 62-49.

Après avoir tiré de l’arrière par un point à la fin du premier quart, les rapides Mystiques ont ébranlé l’attaque de Holland en multipliant les interceptions (17) et les revirements (24).

Maria Carroll a été choisie joueuse de la rencontre, essentiellement pour ses trois trois-points consécutifs au deuxième quart, qui ont fait basculer un match jusque-là serré. Elle mène les Mystiques en points (20); Maddy Hiscock en a ajouté 13.

Du côté de Holland, les meneuses à l’attaque sont Ty’Keia Beals (17 points) et la joueuse du match Tyleigha Nelson (15).

Beals a marqué les seuls trois-points de Holland. Au total, les perdantes ont réussi 2 de leurs 19 tirs et 3 de leurs 10 lancers francs.

Hiscock et Kate Gallant cumulent 21 rebonds pour MSVU. Aucune joueuse de Holland n’en a inscrit plus de 7.

Match 10: NAIT Ooks 64, Douglas Royals 62

Un panier de Jordan Enns dans les derniers instants sur un de ses 7 rebonds a permis aux Ooks de NAIT de se faufiler avec une victoire face aux Royals de Douglas, 64-62, et un billet pour la finale pour la médaille de bronze contre les Hawks de Humber.

Le ballon est rentré dans le panier alors qu’il restait une seconde au cadran. Puis, on ne sait trop comment, les Royals ont réussi à faire un dernier tir, inoffensif cependant.

En amont des palpitantes dernières minutes du match, les deux équipes ont aussi connu des passages à vide. NAIT a réussi seulement deux tirs du champ – un taux de réussite de 20 % – au deuxième quart et un lent départ de Douglas après la mi-temps a permis aux Ooks d’éponger un déficit de 7 points.

Puis vint la remontée des Royals. Tirant de l’arrière par 11 points avec moins de six minutes à faire, elles se ramènent dans le match avec l’énergie du désespoir, mais ne rentreront pas un seul tir du champ dans les trois dernières minutes et cela leur coûtera le match.

Avec13 points et 11 rebonds, Sarah Jorgenson a donné l’impulsion à Douglas en fin de match, mais c’est Simran Bir, auteure de 16 points dans un rôle de réserve, qui remporte les honneurs de joueuse de la rencontre. Rachel Beauchamp a quant à elle récolté 10 points et six rebonds.

Joueuse du match pour NAIT, Malesha Petterson a marqué 15 points en sortie de banc. Sydney Hulburt revendique pour sa part 18 points, dont deux trois-points opportuns, et Torey Hill, la meilleure du match au rebond (13), a contribué une douzaine de points, tous à proximité du filet.

Match 9: Humber Hawks 77, Nomades de Montmorency 64

Ébranlées par une défaite dans leur match d’ouverture, les Humber de Hawks, premières têtes de série, ont signé une victoire de 77-64  contre les Nomades de Montmorency pour rester dans la course pour la médaille de bronze au championnat canadien de basketball féminin.

Il n’y a que Ceejay Nofuente et Mica Campbell-Johnson qui ont atteint une production dans les deux chiffres du côté des gagnantes. En plus de ses 25 points – Campbell-Johnson en a signé 10 – Nofuente mène son équipe avec 8 rebonds et 6 interceptions. Rouage de la défense qui a limité l’athlète par excellence pan-canadienne de Montmorency, Maël Gilles, à seulement 10 points, Felicia Vasquez a été nommée joueuse du match. Également brillante fut la garde Amber Lopez, dont la pression a forcé la vedette de Momo à rentrer au banc sur fautes pour un troisième match d’affilée.

Juliette Gauthier est la meneuse incontestée de Montmorency avec 25 points et 10 rebonds. Andrea Torres a ajouté 14 points dans la cause perdante.

Humber affrontera maintenant les Ooks de NAIT en finale pour la médaille de bronze samedi à 18 h.