Récapitulation de la première journée à MTA

Récapitulation de la première journée à MTA

Match 1: Humber Hawks 71, MSVU Mystics 69

Les Hawks de Humbers, grands favoris, ont eu besoin des prouesses en fin de match de Ceejay Nofuente, la joueuse de l’année de l’ACSC, pour venir à bout des coriaces Mystics de MSVU, deuxième au classement de l’ACAA. Pleine de sang-froid, Nofuente a réussi un tir en suspension depuis le périmètre avec seulement 0,8 seconde au cadran pour procurer aux Hawks une victoire par deux points.

D’entrée de jeu, les deux équipes ont imposé un rythme endiablé. Nous avons eu droit à un choc entre la contre-attaque de Humber et la défensive dynamique des Mystics. C’est d’ailleurs cette défensive qui générait l’attaque, et qui a permis à MSVU de prendre les devants 23-15 grâce à une poussée en fin de premier quart. Après un deuxième quart corsé où les deux défensives ont excellé, les Mystics détenaient une maigre avance de 38-36.

Lors de la deuxième demie, les équipes ont joué au chat et à la souris, aucune n’arrivant à se donner une avance de plus de trois points. Mais Nofuente n’attendait que le quatrième quart pour étinceler, et la pression soutenue des Hawks en fin de rencontre leur a permis de rafler la victoire.

Kate Gallant, des Mystics, a inscrit 25 points et cumulé 11 rebonds. Mareika Williams, avec 16 points, et Kelsey McGrath, avec 9, ont aussi animé l’attaque de MSVU. Nofuente a marqué 23 points et obtenu 13 rebonds. Aleena Domingo et Leticia Lopez ont aussi très bien fait pour Humber, récoltant respectivement 18 et 9 points.

Joueur du match: Ceejay Nofuente, Humber Hawks
Joueur du match:
Kate Gallant, MSVU Mystics

Match 2: Nomades de Montmorency 76, St. Mary's Lightning 58

Le deuxième match au programme était un duel est-ouest opposant la deuxième meilleure formation du RSEQ, les Nomades de Montmorency, à l’équipe championne de l’ACAC, le Lightning de St. Mary’s, de Calgary.

La cadence de début de rencontre rappelait celle du match entre Hawks et Mystics, les deux équipes multipliant les montées d’un bout à l’autre du terrain et les jeux offensifs concluants. Le Lightning s’est heurté à l’excellence au rebond des Nomades, mais a su s’accrocher en comptant sur la contribution de toutes; Montana Romeril, Megan Trisevic et Kassandra Baptiste ont notamment connu une excellente première demie. Mais au fil de celle-ci, Montmorency s’est imposée : la taille des joueuses, la pression exercée en territoire offensif et les paniers de trois points leur ont permis de se donner une avance de 43-33.

Puis les Nomades ont accentué l’attaque en deuxième demie, menés par les vétéranes Juliette Gauthier et Andrea Torres. À la fin du troisième quart, le Lightning avait pourtant retrouvé des ailes grâce à une passe remarquable de Romeril à Gach rappelant un relais de baseball, ce qui réduisait l’écart à 14 points. L’aplomb offensif et la capacité à marquer de partout des Nomades ont toutefois eu raison de l’ardeur et de la détermination de St. Mary’s.

Juliette Gauthier a mené les gagnantes avec 25 points et 12 rebonds. Andrea Torres a inscrit 18 points et Jael Kabunda, 12 points et 11 rebonds. Montana Romeril a mené l’attaque des siennes avec 16 points, en plus d’inscrire 12 rebonds. Emily Wagner a aussi porté le Lightning avec une récolte de 14 points.

Joueur du match: Juliette Gauthier, Nomades de Montmorency
Joueur du match:
Montana Romeril, St. Mary's Lightning

Match 3: Mount Allison Mounties 61, Medicine Hat Rattlers 49

Dans le cadre d’un autre duel est-ouest mettant cette fois aux prises des championnes de conférence, les Mounties de Mount Allison de l’ACAA croisaient le fer avec les Rattlers de Medicine Hat de l’ACAC. Inscrivant un panier de trois points dès leur premier tir, les Mounties ont fait bondir la salle presque comble avant de gonfler cette avance rapide.

Puis les deux équipes ont eu de bonnes chances de marquer, mais aucune n’a su faire preuve de constance : toutes deux ont terminé le quart avec un pourcentage de réussite tout juste au-dessus de 20 %. Ce sont les défensives qui ont brillé. La garde Courtney Henry a finalement allumé une étincelle chez les Rattlers; à mi-chemin au deuxième quart, celles-ci menaient soudain 18-13. Deux blocs de Mangold, des Mounties, ont toutefois empêché Medicine Hat d’accentuer cette avance. Dynamisées, les Mounties ont dominé 12-2 jusqu’à la fin de la demie, pour reprendre les devants 25-20.

Puis l’attaque s’est animée de part et d’autre en deuxième demie, les équipes marquant à tour de rôle. Au début du dernier quart, les Mounties s’accrochaient toujours à leur coussin de cinq points. Un trois points rapide de McGeachy suivi d’un panier de Mangold sur un rebond ont creusé l’écart à dix points. Les Rattlers ont livré une fière bataille, mais les Mounties l’ont finalement emporté 61-49.

Avec 20 points et 14 rebonds, Kiersten Mangold, athlète par excellence pancanadienne de l’ACSC et joueuse de l’année de l’ACAA, s’est imposée pour les Mounties. Quant à Sarah McGeachy, elle a inscrit ses 12 points lors de la décisive deuxième demie. Lauren Chitty en a ajouté 9. Kennedy Werre, athlète par excellence pancanadienne de l’ACSC et joueuse de l’année de l’ACAC, a mené les Rattlers avec 11 points et 15 rebonds, un sommet dans le match. Kendell Kuntz, Morgan Muir et Courtney Henry ont aussi très bien fait en récoltant respectivement 10, 9 et 8 points. 

Joueur du match: Kiersten Mangold, Mount Allison Mounties
Joueur du match: Courtney Henry, Medicine Hat Rattlers

Match 4: Dawson Blues 73, Capilano Blues 69 

Cette première journée nous réservait en tomber de rideau une guerre des Blues : ceux de Dawson College, champions invaincus du RSEQ menés par Trevor Williams, entraîneur de l’année de l’ACSC, se mesuraient à leurs homonymes de Capilano University, lauréats de PACWEST.

Déployant un jeu méthodique, Dawson a rapidement pris une avance de 18-11, pouvant compter sur Eleanore Marciszewski, qui avait le compas dans l’œil. La garde de Capilano, Ashley dela Cruz Yip, a toutefois enfilé deux paniers rapides au début du deuxième quart. Ses coéquipières Francis Penafiel et Carmelle M’Bikata lui ont emboîté le pas : les deux équipes étaient soudain nez à nez. Yip a alors accentué la cadence, animant l’attaque des siennes avec sa vitesse et son jeu de passe. Grâce à cette poussée, Capilano détenait une avance de 37-32 à la mi-temps.

L’équipe a poursuivi sur cette lancée en enfilant les paniers rapides en ouverture de deuxième demie, si bien qu’elle menait par dix après trois quarts. Mais Dawson a orchestré petit à petit une remontée, portée par Dahomee Forgues qui, avec 2 minutes 30 secondes au cadran, a redonné aux Blues de l’est leur première avance depuis le deuxième quart. Les deux équipes se sont ensuite échangé les paniers jusqu’à la fin du temps réglementaire, qui s’est conclu à 63 partout. Dawson a réussi à se donner cinq points d’avance en prolongation, puis a tenu bon et l’a emporté 73-69.

Dahomee Forgues a inscrit 20 points et 10 rebonds pour les gagnantes. Nelly Owusu, avec 13 points et une impressionnante récolte de 19 rebonds, a aussi joué un rôle clé. Du côté de Capilano, Carmelle M’Bikata a cumulé 17 points et 14 rebonds et Ashley dela Cruz Yip, 15 points et 8 rebonds.

Joueur du match: Dahomee Forgues, Dawson Blues
Joueur du match: Ashley Dela Cruz Yip, Capilano Blues

Horaire et résultats / PhotosEn direct