Les Hawks sont les championnes de l'ACSC

Les Hawks sont les championnes de l'ACSC

Match d'or: Humber Hawks 68, Dawson Blues 61

La grande finale opposait les championnes de l’OCAA, les Hawks de Humber, et les championnes du RSEQ, les Blues de Dawson. Le match a débuté et terminé comme un match de championnat de boxe poids lourds, chaque équipe s’échangeant les coups jusqu’à la cloche finale. Un duel remporté par Humber par la marque de 68-61.

Le rythme du match est rapide et intense du début à la fin. Dawson excelle en défensive dans le premier engagement, empêchant Humber de passer vers l’intérieur ou d’attaquer le filet. Eleanore Marciszewski réussit quatre tirs pour Dawson, tandis qu’Aleena Domingo anime l’attaque de Humber. Après 10 minutes de jeu, Dawson mène 23-20.

Dans le deuxième quart, les équipes marquent à tour de rôle et s’échangent la tête sept fois. Dawson s’accroche et mène toujours, 36-35, à la mi-temps. En troisième, Humber passe en vitesse supérieure avec une poussée de 13-5 en début de quart. Ceejay Nofuente et Aleena Domingo continuent d’enchaîner les points dans la deuxième moitié, tandis que Nelly Uwusu, Dahomee Forgues et Roxane Makolo mènent la production offensive de Dawson. Humber augmente tranquillement son avance à 10 points dans la deuxième moitié du dernier quart, et réussit à résister à la pression de Dawson dans les dernières minutes pour prendre la victoire par 7 points.

Alena Domingo est la meilleure marqueuse de Humber avec 22 points, auxquels s’ajoutent 7 rebonds. Ceejay Nofuente totalise 21 points. Du côté des Blues, Dahomee Forgues revendique 14 points et 5 rebonds, alors qu’Eleanore Marciszewski et Roxane Makolo ont chacune ajouté 13 points.

Joueur du match: Felicia Velasquez, Humber Hawks 
Joueur du match: Eleanore Marciszewski, Dawson Blues

Match de bronze: Nomades de Montmorency 85, MSVU Mystics 67

La finale bronze opposait les deuxièmes meilleures équipes du RSEQ et de l’ACAA : les Nomades de Montmorency et les Mystics de Mount Saint Vincent. Profitant de leur adresse au tir de l’extérieur du périmètre et de leur avantage de hauteur dans la bouteille, les Nomades dictent le rythme dès le début de la rencontre. 

Les Mystics misent quant à elles sur les tirs de l’extérieur, stratégie qui fonctionne pour un temps : un peu après la moitié du quart, les deux équipes sont à égalité 15-15. C’est alors que Montmorency se met à multiplier les trois points, courtoisie de Torres, Kabunda, Achi et Laberge. Les Mystics jouent sur les talons et le quart se termine 29-13 pour les Nomades.

Le deuxième débute comme le deuxième se termine : les Nomades gonflent leur avance à 43-19 avant que les Mystics commencent à retrouver leurs moyens. Un panier de l’intérieur de Kate Gallant, suivi de trois-points de Maria Carroll, Marika Williams et Kelsey Clory, redonnent un peu de confiance au club de Halifax avant la pause. C’est 48-30 Montmorency.

En troisième, les Mystics réussissent par moments à casser la pression tout terrain des Nomades. Mais pendant ce temps, les joueuses de Laval continuent d’ajouter à leur pointage avec régularité, et Montmorency mène 70-44 après le troisième quart.

Les Mystics reprennent vie en quatrième. Grâce à une meilleure exécution aux deux bouts du terrain, elles enchaînent deux séquences pour réduire le déficit à moins de 20 points. Mais elles ont eu beau surclasser les Nomades 23-15 dans le quart, au final la combinaison de hauteur, de vitesse et d’adresse au tir des Nomades leur aura été fatale. Pointage final : 85-66, les Nomades sont médaillées de bronze. 

Andrea Torres de Montmorency a connu un match énorme, récoltant 31 points, 4 rebonds et 5 interceptions. Juliette Gauthier en a ajouté 19 à la cause des Nomades, Jael Kabunda 13. Kate Gallant a mené l’attaque des Mystics avec 18, plus 13 rebonds. Marika Williams suit avec 14 points, Maria Carroll 8.

Joueur du match: Paule-Beline Ibata-Pondza, Nomades de Montmorency
Joueur du match: Kelsey McGrath, MSVU Mystics

Match 9: Nomades de Montmorency 83, Capilano Blues 66

Les Nomades démarrent le match en force, comme si elles avaient quelque chose à se prouver après leur défaite amère de la veille contre Humber. Mais leur avantage de 10-2 est effacé par la formation déterminée de Capilano qui réalise sa propre poussée offensive pour créer l’égalité à 15. Momo réussit à mettre le ballon entre les mains de Torres et d’Ibata-Pondza, qui profitent de leur hauteur contre les gardes plus petites de Capilano, et Montmorency mène 26-17 à la mi-temps.

Appliquant une pression tout terrain, les Nomades multiplient les revirements en début de deuxième, provoquant un temps mort chez les Blues. Incapable de pénétrer l’intérieur avec constance, Capilano tente de se ramener dans le match avec des tirs de moyenne et longue distance, mais avec un taux de réussite de 11 % de la ligne de trois-points (contre 33 % pour les Nomades), les points s’accumulent au compte-gouttes. Momo étend son avance à 19 à la mi-temps, 46-27.

Les Blues redoublent d’ardeur en troisième, mais la pression soutenue des Québécoises les empêche de gagner beaucoup de terrain. Lorsqu’un trois-points à la dernière seconde de Jael Kabunda s’inscrit au tableau, les Nomades mènent 66-42 et les Blues semblent abattues.

Elles ne l’étaient pas. Même si les Nomades ont réussi à porter leur avance à 29 points à un moment, les Blues n’ont jamais abandonné. Portées par les tirs de l’extérieur de Dela Cruz et Dosanjh, elles se ramènent à 12 points avec deux minutes à faire. Un vaillant effort, mais l’équipe expérimentée de Montmorency contrôle le jeu jusqu’à la sirène pour se tailler une place en finale bronze contre MSVU grâce à une victoire 83-67.

Les meilleures marqueuses de Montmorency sont Andrea Torres et Juliette Gauthier (12 points chacune), et Ibata-Pondza (8 points). Du côté des Blues, M’bikata (8 points) et Mackenzie Smith (6 points) ont animé l’attaque.

Joueur du match: Jael Kabunda, Nomades de Montmorency
Joueur du match: Francis Penafiel, Capilano Blues

Match 10: MSVU Mystics 61, Mount Allison 47

Reprise de la finale de l’ACAA, remportée par les Mounties de Mount Allison en prolongation contre les Mystics de MSVU, la demi-finale bronze s’est déroulée devant une foule animée remplie de partisans de chaque équipe.

Malgré une série de fautes, les Mounties prennent les devants dans les premières minutes. Elles jouent dur dans le périmètre, empêchant les Mystics de passer le ballon vers l’intérieur à la pivot de départ Kate Gallant. Maria Carroll de MSVU et Sarah McGeachy de Mount Allison marquent tour à tour un trois-points du panneau, ce qui semble donner une impulsion aux deux équipes. Karly Buckingham ravive les Mounties dès sa sortie du banc et est productive des deux côtés du terrain pendant ses 16 minutes de jeu. La recrue Nikki Arsenault a le même impact chez les Mystics, enfilant 8 points dans le premier quart, qui se termine 15-14 en faveur de MSVU.

Le début du deuxième est marqué par une défense agressive de part et d’autre. Kate Gallant de MSVU enchaîne deux séquences de trois tirs et est frustrée à chaque fois par les défenseures des Mounties. Les tirs de l’extérieur de Madison Jennex et de Marika Williams permettent aux Mystics de prendre les devants 35-24 à la mi-temps.

Les deux équipes sont à plat au début de la deuxième demie, avant d’être ranimées par des trois-points consécutifs d’Emma Hachey de Mount Allison et de Marika Williams de MSVU. Mount Allison se ramène à 7 points et l’allure du match semble avoir repenché de son côté, mais la pression tout terrain des Mystics génère 7 points dans la dernière minute et demie. C’est 51-37 pour les Mystics en amont du quatrième. 

Kelsey McGrath enchaîne quatre points rapides au début du quart pour porter l’avance des Mystics à 18, provoquant un temps mort chez Mount Allison. Les Mounties se ressaisissent et marquent dès leur retour sur des paniers de Buckingham, Mangold et MacEachern, ce qui ramène l’écart à 6. Le reste du quart est marqué par une défense vigoureuse des deux côtés. MSVU l’emporte 61-47 et obtient son billet pour la finale pour la médaille de bronze, qu’elle disputera contre Montmorency.

Chez les  Mystics, Marika Williams est la meilleure marqueuse du match avec 20 points. Kate Gallant en revendique 11, plus 15 rebonds. Kelsey McGrath et Nikki Arsenault ont toutes les deux inscrit 10 points.  Les Mounties ont pour leur part obtenu 18 points de Lauren MacEachern, 9 de Karly Buckingham, et 8 d’Emma Hachey et Kiersten Mangold.

Joueur du match: Maria Carroll, MSVU Mystics
Joueur du match: Karly Buckingham, Mount Allison Mounties

Match 11: St. Mary's Lightning 77, Medicine Hat Rattlers 55

Dans une autre reprise de championnat de conférence, le Lightning de St. Mary’s University de Calgary affrontait les Rattlers de Medicine Hat. Après un premier quart chaudement disputé, le Lightning a une courte avance, 18-16. Emily Wagner fait sentir sa présence pour St. Mary’s dès sa sortie du banc : elle inscrit 18 points en première demie, près de la moitié des points de son équipe. Malgré les efforts des Rattlers, St. Mary’s semble avoir plus d’entrain et termine la première demie avec une avance de 40-29.

Jordyn Kearley, Rachel Sherven et Courtney Henry permettent aux Rattlers de rester dans le match en deuxième moitié face à l’attaque du Lightning. Wagner termine le match avec 27 points, un sommet dans le tournoi, ayant réussi 10 de ses 15 tirs, dont ses cinq tentatives de trois-points. Le Lightning s’est avéré trop puissant pour les Rattlers et l’emporte 77-55.

Emily Wagner a mené la production offensive de St. Mary’s ave 27 points, auxquels s’ajoutent 4 rebonds. Montana Romeril a ajouté 15 points et 5 rebonds. Jordyn Kearley et Rachel Sherven de Medicine Hat ont chacune obtenu 13 points, et Kennedy Werre a obtenu 11 rebonds, un sommet dans le match.

Joueur du match: Emily Wagner, St. Mary's Lightning
Joueur du match: Rachel Sherven, Medicine Hat Rattlers

 

Horaire et résultats / PhotosEn direct