Athlètes par excellence pancanadiennes 2018 de l’ACSC en basketball féminin

Athlètes par excellence pancanadiennes 2018 de l’ACSC en basketball féminin

L’Association canadienne du sport collégial (ACSC) est fière de dévoiler les athlètes par excellence pancanadiennes en basketball féminin pour 2018.

Les étudiantes-athlètes, qui sont sélectionnées par leur conférence en fonction de leur performance et de leur contribution au sport et à leur équipe, ont été honorées à l’occasion du banquet du Championnat canadien de basketball féminin 2018, présenté par Mount Allison University à Sackville, au Nouveau-Brunswick:

Rachel Beauchamp

 

Emma Platner

 

Douglas Royals

 

VIU Mariners

Beauchamp a conduit Douglas à une fiche de 14-4 et à la première place du classement dans la conférence PACWEST. L’avant de quatrième année est la deuxième marqueuse de la conférence (13,6 points par match), et la première au rebond (167) et au bloc (31). La joueuse de l’année de PACWEST est l’étudiante-athlète exemplaire : elle est à la fois étudiante-athlète par excellence pancanadienne, double athlète par excellence pancanadienne et lauréate du prix d’excellence scolaire de l’ACSC. Elle fait du bénévolat aux Olympiques spéciaux Gibson et aux camps pour jeunes autochtones Kitimat, parmi d’autres.

 

Platner a aidé les Mariners à terminer deuxièmes de PACWEST avec une fiche de 13-5. La garde de quatrième année a terminé la saison au troisième rang de la conférence pour les passes (65). À sa première saison à VIU, elle n’a pas pris de temps pour s’intégrer dans la famille des Mariners, ce qui en dit long sur sa personnalité et son caractère. Elle apporte beaucoup d’énergie et d’intensité à chaque entraînement et à chaque match. Platner est une joueuse facile à entraîner et une jeune étudiante-athlète de qualité.



Kennedy Werre

 

Kika Greenlee

 

Medicine Hat Rattlers

 

NAIT Ooks

La joueuse de l’année de l’ACAA affiche la meilleure moyenne de rebonds par match (13,5) et la quatrième pour les points (15,9 par match) cette saison. L’avant de cinquième année a mené Medicine Hat à une fiche de 14-7 et au troisième rang de la division sud de l’ACAC. Elle termine sa carrière comme meilleure rebondeuse de tous les temps de l’ACAC. La capitaine des Rattlers a été nommée trois fois étudiante-athlète par excellence pancanadienne. Elle fait du bénévolat dans des camps d’été et est une excellente modèle pour les jeunes étudiantes-athlètes.

 

Greenlee s’est classée deuxième de l’ACAC pour les points par match (16,6). La garde de cinquième année a mené les Ooks à une fiche de 15-9 et au quatrième rang de la division nord de l’ACAC. Par sa constance, elle a exercé une influence calmante sur NAIT cette saison. Elle est devenue une leader des Ooks et une joueuse sur laquelle son entraîneur peut compter dans les moments importants.


Ceejay Nofuente

 

Tianna Sullivan

 

Humber Hawks

 

George Brown Huskies

La joueuse de l’année de l’OCAA a mené les Hawks à une fiche parfaite de 20-0 et à une première place au classement de la division ouest de l’OCAA. Désormais triple étudiante-athlète par excellence pancanadienne, la garde de cinquième année a battu le record de l’OCAA pour les interceptions (149) et les passes (140) en une saison pour la troisième fois d’affilée. En août, elle a représenté le Canada à l’Universiade d’été FISU à Taïwan. Faisant la preuve que le succès est le résultat de travail, de dévouement et de persévérance, Nofuente est une source d’inspiration pour de nombreux jeunes athlètes.

 

Sullivan a terminé la saison au premier rang des marqueuses de l’OCAA (22,0 points par match). L’avant de quatrième année a mené George Brown à une fiche de 15-2 et au premier rang de la division est de l’OCAA. Cette saison a marqué un point tournant pour les Huskies, qui présentaient un bilan de 6 victoires et 11 défaites il y a un an. Sullivan est une leader sur le terrain et à l’extérieur. Probablement la plus grande menace à l’attaque dans l’OCAA, elle a aussi cumulé 2,9 interceptions par match et fait des ravages du côté défensif.


Roxane Makolo

 

Myriam Leclerc

 

Dawson Blues

 

Dynamiques de Sainte-Foy

La joueuse de l’année du RSEQ a conduit les Blues à la première place de la conférence avec une fiche de 14-0. La garde de troisième année s’est classée au troisième rang des pointeuses de la conférence avec 16 points par match. Elle est aussi membre des équipes provinciale et nationale des moins de 17 ans. Makolo a une excellente vision du jeu sur le terrain et implique toutes ses coéquipières. Ses qualités de leader se voient à la manière dont elle se prépare pour les matchs et dont elle tire ses coéquipières vers le haut.

 

Leclerc est la deuxième marqueuse du RSEQ cette saison (19,1 points par match). La garde de troisième année a mené la jeune équipe de Sainte-Foy à une fiche de 10-4 et au troisième rang de la compétitive conférence québécoise. Elle termine première du classement des passes (42) et deuxième des interceptions (3,5 par match). Elle est une leader exceptionnelle et une grande compétitrice. Seule joueuse de troisième année de la formation, Leclerc laissera un héritage énorme au sein du programme des Dynamiques.


Kate Gallant

 

Kiersten Mangold

 

MSVU Mystics

 

Mount Allison Mounties

Gallant a mené les Mystics à une fiche de 17-1 et au premier rang de l’ACAA. L’avant de cinquième année a fini deuxième de la conférence pour les points par match (16,1) et troisième pour les rebonds (8,1). Gallant est une joueuse compétitive qui s’illustre dans les moments importants et qui est capable de marquer de différentes façons. La capitaine de MSVU mène par l’exemple et est solide autant à l’attaque qu’en défense. Elle est entraîneure-chef d’un club de filles de moins de 16 ans et entraîneur bénévole dans un camp de basketball.

 

La joueuse de l’année de l’ACAA est la meilleure marqueuse (17,4 points par match) et rebondeuse (10,4 rebonds par match) de sa conférence. L’avant de troisième année a mené les Mounties à une fiche de 13-5 et au deuxième rang de l’ACAA. Nommée athlète par excellence pancanadienne de l’ACSC pour la deuxième fois, elle cumule aussi le titre d’étudiante-athlète par excellence et le prix d’excellence scolaire de l’ACSC. Mangold est une formidable coéquipière et très appréciée de ses paires. Pendant son passage à Mount Allison, elle aura relevé le programme tout entier des Mounties.