Kovacevic est la joueuse de l’année de l’ACSC en soccer féminin

Kovacevic est la joueuse de l’année de l’ACSC en soccer féminin

Pour une deuxième saison d’affilée, Jade Kovacevic, des Falcons de Fanshawe, est la joueuse de l’année de l’Association canadienne du sport collégial (ACSC) en soccer féminin.

Elle a été honorée lors du banquet du Championnat canadien de soccer féminin 2019 de l’ACSC, présenté par Concordia University of Edmonton.

« Jade est une joueuse hors de l’ordinaire qui mène les siennes avec son travail acharné, sa patience et sa maturité, explique Marlene Ford, commissaire de soccer féminin de l’ACSC. Si elle est la marqueuse la plus naturelle qu’il m’ait été donné de voir dans l’ACSC, elle est aussi bien souvent la première à se replier en défensive pour aider ses coéquipières. C’est une athlète créative, douée et vraiment passionnée par son sport. »

Kovacevic a dominé l’Ontario Colleges Athletic Association (OCAA) avec 24 buts, 12 de plus que sa plus proche rivale. Elle en a profité pour fracasser un record de la conférence, elle qui compte maintenant 103 buts en seulement quatre campagnes. Quatre fois sacrée athlète par excellence pancanadienne, elle a conduit les Falcons à un dossier de 8-0-1, bon pour la tête de la division ouest.

« Au fil de son séjour à l’ACSC, Jade a établi un modèle d’excellence inégalé en soccer féminin, souligne Nathan McFadden, responsable des sports à Fanshawe College. Quiconque cherche un idéal auquel se mesurer se tourne vers elle. »

En 2019, Kovacevic a également mené le FC London au titre de la League1 Ontario, remportant le titre de joueuse par excellence et le Soulier d’or. De plus, elle participe activement à l’essor du programme de soccer féminin du FC London, elle qui a mentoré plusieurs joueuses prometteuses de l’équipe junior canadienne et futures mentores provinciales.

Elle possède une licence C d’entraînement de l’Ontario et demeure à l’affût des occasions de formation lui permettant de peaufiner sa connaissance du sport.

Kovacevic, dont la carrière d’athlète postsecondaire prendra fin cette semaine à Edmonton, est devenue une coéquipière digne de confiance. Elle démontre un caractère exceptionnel et une rare soif de compétition et de victoire.

« C’est une leader, une coéquipière et une personne d’exception, qui mérite pleinement cet honneur », conclut McFadden.

Kanae Yamamoto des Mariners de VIU (Pacific Western Athletic Association), Marissa Webb des Ooks de NAIT (Alberta Colleges Athletic Conference), Noémi Paquin des Cavaliers de Champlain Saint-Lambert (Réseau du sport étudiant du Québec) et Nikki Roberts des Hurricanes de Holland (Atlantic Collegiate Athletic Association) étaient également en lice pour cet honneur.

Les joueuses de l’année de l’ACSC reçoivent une bague personnalisée de Jostens Canada, fournisseur officiel des bagues des championnats canadiens de l’ACSC.