Athlètes par excellence pancanadiennes 2018 de l’ACSC en volleyball féminin

Athlètes par excellence pancanadiennes 2018 de l’ACSC en volleyball féminin

L'Association canadienne du sport collégial est fière d'annoncer ses athlètes par excellence pancanadiennes en volleyball féminin pour 2018.

Sélectionnées par leur conférence pour leur performance et leur contribution au sport et à leur équipe, les étudiantes-athlètes ont été honorées à l’occasion du banquet du championnat canadien de volleyball féminin 2018 de l’ACSC, présenté par GPRC à Grande Prairie, en Alberta :

Mikayla Wagner

 

Vania Oliveira

 

VIU Mariners

 

Douglas Royals

Wagner a aidé les Mariners à se hisser au deuxième rang de PACWEST grâce à une fiche de 18-6. Tout au long de la saison, l’attaquante-réceptionneuse de quatrième année a constitué une menace offensive et été le pilier de la puissante attaque de VIU. Sa capacité à mettre fin aux échanges fait d’elle l’une des meilleures joueuses de sa position au pays. Conjuguant sports et études à merveille, elle possède un grand esprit d’équipe et est une leader exceptionnelle.

 

La joueuse de l’année PACWEST a conduit les Royals à la première place de la conférence grâce à une fiche de 21-3. Elle s’est classée quatrième de PACWEST avec 3,14 attaques marquantes par manche et est deuxième au chapitre du pourcentage de réussite. L’attaquante-réceptionneuse de deuxième année est une membre active de la communauté étudiante internationale sur le campus. Native de Rio de Janeiro au Brésil, Oliveira est devenue une inspiration pour sa communauté.



Sam Zacharias

 

Rae Sigurdson

 

Briercrest Clippers

 

Lakeland Rustlers

Après avoir mené les Clippers à une fiche de 23-1 et au premier rang de la division sud de leur conférence, Zacharias a remporté son quatrième titre de joueuse de l’année de l’ACAC consécutif. L’attaquante-réceptionneuse de cinquième année a mené la conférence au chapitre des attaques marquantes par manche (4,3) et des as. Elle a également établi un nouveau record de l’ACAC avec 1 391 attaques marquantes en carrière. Zacharias est une joueuse très constante, compétitive et polyvalente.

 

La passeuse de quatrième année a conduit les Rustlers à une fiche de 23-1 et au premier rang de la division nord de l’ACAC. Sigurdson, qui a mené la conférence avec 9,59 passes par manche, est une compétitrice féroce qui a appris à gérer ses émotions, mais exige toujours le meilleur de ses coéquipières. Elle entraîne l’équipe de club féminine U15 de Rustlers depuis deux saisons. Sigurdson a remporté le titre d’étudiante-athlète par excellence pancanadienne de l’ACSC à trois reprises et a également reçu le prix d’excellence scolaire de l’association.


Sara Piana Yafu

 

Breanna Golding

 

Loyalist Lancers

 

Humber Hawks

La joueuse de l’année de l’OCAA a mené Loyalist à une fiche de 16-2 et au sommet de la division est de la conférence. Yafu, une attaquante-réceptionneuse de troisième année, a mené l’OCAA pour les attaques marquantes par manche (4,78) et les points par manche (5,7). Sa passion pour le sport transparaît chaque fois qu’elle met les pieds sur le terrain. Yafu est une joueuse explosive, dynamique et excelle dans toutes les facettes du jeu. Elle est une membre active et importante de la communauté étudiante et n’hésite jamais à appuyer ses coéquipières.

 

À sa deuxième saison avec les Hawks, qui ont une fois de plus compilé une fiche parfaite de 18-0, Golding a mené la division ouest de l’OCAA avec 4,4 points par manche. L’attaquante-réceptionneuse s’est classée troisième de la conférence avec 3,31 attaques marquantes par manche. Mesurant 1,85 m, Golding est une joueuse redoutable dotée de qualités athlétiques extraordinaires. Grande joueuse d’équipe, elle se distingue néanmoins par sa capacité à dominer un match, et à le faire avec puissance et grâce.


Marianne St-Aubin

 

Emma Bergeron

 

Lynx d’Édouard-Montpetit

 

Volontaires de Sherbrooke

À sa troisième et dernière année à Édouard-Montpetit, St-Aubin a mené les Lynx au premier rang du RSEQ avec une fiche de 11-7. La joueuse de l’année du RSEQ est première de la conférence pour les attaques marquantes par manche (3,25) et les points par manche (3,97) et deuxième pour les as par manche. Reconnue pour sa puissance et son intensité, St-Aubin a prouvé qu’elle pouvait à elle seule changer l’allure d’un match et a transporté le Lynx sur ses épaules.

 

Bergeron a conduit les Volontaires à une fiche de 10-8, ex aequo au deuxième rang de la conférence. La passeuse de troisième année a terminé la saison avec 155 récupérations, 20 as et 72 attaques marquantes. Le talent naturel de Bergeron a fait surface lors de situations de match difficiles. Elle est une présence rassurante sur le terrain, mais peut également pousser son équipe avec intensité. Elle est devenue un modèle à suivre pour ses coéquipières à Sherbrooke.


Megan LeBlanc

 

Jasmine Smith

 

Holland Hurricanes

 

MSVU Mystics

La joueuse de l’année de l’ACAA conduit les Hurricanes au deuxième rang de la conférence grâce à une fiche de 18-3. LeBlanc s’est classée deuxième de la conférence avec 3,56 attaques par manche et a établi un record d’équipe au chapitre des attaques marquantes en une saison. L’attaquante-réceptionneuse de deuxième année est une joueuse solide, fiable et positive qui a à cœur son rôle d’étudiante-athlète. Sa constance et son insatiable désir de vaincre font d’elle une joueuse sur qui on peut toujours compter.

 

Smith la mené les Mystics à une fiche de 20-1 et au premier rang de l’ACAA. L’attaquante-réceptionneuse de troisième année s’est classée deuxième de la conférence pour le pourcentage de réussite et troisième pour les attaques marquantes par manche (3,46). Smith est une joueuse d’équipe dynamique qui est prête à tout donner à chaque match et fait montre d’un grand leadership sur le terrain comme à l’extérieur. Mount Saint Vincent a assurément profité de sa confiance et de sa grande expérience cette saison.