Récapitulation de la première journée à Niagara

Récapitulation de la première journée à Niagara

Match 1 : Eagles de TKU 3, Mystics de MSVU 2

En lever de rideau du Championnat canadien de volleyball féminin 2019 de l’ACSC, les Eagles de King’s University ont obtenu leur laissez-passer pour la demi-finale en défaisant les Mystics de Mount Saint Vincent en cinq manches âprement disputées (23-25, 25-12, 25-18, 23-25, 15-6).

L’affrontement mettait aux prises deux championnes de conférence, les Eagles (22-2) de l’ACAC et les Mystics (21-0) de l’ACAA, qui se sont renvoyé la balle du début à la fin.

Trois joueuses ont transporté l’attaque des Eagles. L’attaquante-réceptionneuse de troisième année Anna Janzen a mené le bal avec 28 attaques marquantes, un sommet dans la rencontre, et 6 récupérations, ce qui lui a valu le titre de joueuse du match pour les siennes. Jayden Bontkes, une ailière gauche de six pieds, a quant à elle cumulé 22 attaques marquantes et 12 récupérations, tandis que Sydney Warchola, centre de deuxième année, s’est dressée en défensive avec 8 blocs, en plus de réaliser 12 attaques marquantes.

Vétérane de cinq saisons, l’attaquante-réceptionneuse Madison Urquhardt a mené l’offensive des Mystics avec 14 attaques marquantes et un as. C’est toutefois l’imposante bloqueuse centrale Laura MacDonnell qui a été nommée joueuse du match avec 8 attaques marquantes et 2 blocs.

Match 2 : Royals de Douglas 3, Falcons de Fanshawe 0

Lors du deuxième match au programme, les Royals de Douglas ont disposé des Falcons de Fanshawe en trois manches de 27-25, 25-22 et 25-12.

Les Royals (18-6) se présentaient au tournoi après avoir récemment remporté l’or lors du Championnat PACWEST 2018. Quant aux Falcons, elles venaient d’être sacrées championnes de l’OCAA après avoir compilé un dossier de 22-0 en saison régulière.

La première manche nous a donné du jeu corsé au possible, les Royals s’imposant 27-25 en points supplémentaires. Sur leur lancée, elles ont ensuite complété le balayage.

Vania Oliveira a mené Douglas avec 18 attaques marquantes et un pourcentage de réussite de .500. Caet McCorkell a aussi bien fait offensivement avec 9 attaques marquantes, mais c’est la passeuse de départ Jane Kepler qui a été nommée joueuse du match 4Imprint grâce à ses 22 passes, elle qui a alimenté Oliveria et McCorkell tout au long de la rencontre.

Janelle Albert, joueuse de volleyball de l’année 2019 de l’ACSC, a mérité le même honneur pour les Falcons : malgré la défaite, l’attaquante-réceptionneuse de 5 pieds 10 pouces a cumulé 11 attaques marquantes et 12 récupérations. Sa coéquipière Meghan Morelli a aussi bien fait avec 4 attaques marquantes et 11 récupérations.

Match 3 : Mariners de VIU 3, Knights de Niagara 0

C’était salle comble pour le troisième match de la journée, qui marquait l’entrée en scène des Knights de Niagara, l’équipe hôte du tournoi. Elles se sont malheureusement inclinées devant les Mariners de VIU, championnes en titre, en trois manches de 25-14, 25-15 et 25-12.      

VIU (23-1) avait défait les Royals de Douglas en finale de PACWEST. Après avoir affiché un dossier de 10-8 en saison régulière, Niagara s’était pour sa part distinguée lors du Championnat de l’OCAA, venant à bout d’adversaires coriaces pour ravir une deuxième médaille d’argent d’affilée. 

Aucunement intimidées par les bruyants partisans des Knights, les Mariners ont complété aisément le balayage.

Les attaquantes de VIU ont brillé, Danielle Groenendijk et Andrea Cankovic réalisant notamment 15 et 10 attaques marquantes. Elles ont été bien alimentées par Chantal Cumming, passeuse de cinquième année qui a cumulé 31 passes dans la victoire. C’est Groenendijk qui a été nommée joueuse du match 4Imprint.

Chez les Knights, c’est la recrue Madelyn Berg qui a remporté l’honneur, la libéro continuant d’impressionner avec son solide jeu défensif. La capitaine et joueuse de quatrième année Jordan Koslowski a mené les siennes avec 7 attaques marquantes, une de moins que l’attaquante-réceptionneuse Olivia Burnie, une autre recrue,

Match 4 : Cavaliers de Bois-de-Boulogne 3, Clippers de Briercrest 2

Le dernier match du premier jour fut sans doute le plus excitant de la journée. Les Cavaliers de Bois-de-Boulogne ont résisté à une remontée des Clippers de Briercrest pour signer la victoire 3-2 (25-19, 25-14, 14-25, 20-25, 15-4).

Les Cavaliers viennent de remporter le Championnat du RSEQ après avoir fait 13-5 en saison régulière. Situé dans la ville de Caronport, en Saskatchewan, Briercrest College a pour sa part terminé la saison au sommet du classement de la division sud de l’ACAC (20-4) et fini deuxième au championnat de conférence.

Le match commence lourdement en faveur des Cavaliers, qui remportent les deux premières manches. Les Clippers luttent toutefois pour revenir et réussissent à forcer la tenue d’une manche décisive. L’allure du match rebascule alors du côté des Cavaliers, qui s’imposent 3-2.

Les Cavaliers ont été portées par l’athlète par excellence pancanadienne Victoria Iannatti, qui termine la rencontre avec 19 attaques marquantes. La libéro Camille Rochefort, la joueuse du match 4Imprint des siennes, a quant à elle brillé en défensive, enchaînant les plongeons pour garder le ballon en jeu. Elle termine le match avec 18 récupérations. Beatrice Lamarche a pour sa part inscrit 14 attaques marquantes.

Chez les Clippers, la passeuse Ashley Erickson a été nommée joueuse du match 4Imprint après avoir préparé les jeux de façon magistrale tout au long du match, cumulant 34 mentions d’aide. Becky Garner a obtenu 15 attaques marquantes, un sommet dans la rencontre.

Horaire et résultats / PhotosEn direct