Intronisée au Temple de la renommée de l’ACSC 2017 : Jennifer Wong

Intronisée au Temple de la renommée de l’ACSC 2017 : Jennifer Wong
 

Quadruple médaillée d’or de l’Association canadienne du sport collégial en badminton, Jennifer Mills (née Wong) fera son entrée au Temple de la renommée de l’ACSC dans la catégorie des athlètes.

L’étudiante-athlète étoile des Royals de Douglas a décroché l’or dans l’ACSC en simple féminin (1997, 1998), en double féminin (1999) et en double mixte (2001), en plus de mener la British Columbia Colleges Athletic Association (BCCAA, aujourd’hui PACWEST) au titre par équipe en 1997 et 1998.

Mills est la première étudiante-athlète à avoir été nommée joueuse de l’année de l’ACSC en badminton féminin, c’était en 1997. Elle a aussi reçu cette distinction en 2001, à sa dernière saison à Douglas.

« La réussite de Jennifer, avec ses quatre médailles d’or de l’ACSC et ses deux titres de joueuses de l’année de l’ACSC, est sans équivalent dans toute l’histoire des Royals », affirme Brian McLennon, directeur des programmes sportifs du Douglas College.

« Par son jeu inspiré et ses multiples exploits, Jennifer a fait une contribution extraordinaire à la BCCAA/PACWEST, à l’ACSC et au badminton. »

Durant la période d’activité de Mills, la BCCAA alignait toujours des équipes de fort calibre comptant des représentants de plusieurs établissements aux championnats canadiens de l’ACSC. Après s’être affrontés pendant la saison régulière, les joueurs de la province étaient toujours prêts à s’unir et à s’entraider aux championnats canadiens, se rappelle Mills.

« Beaucoup de nos coéquipiers et de nos entraîneurs se connaissaient pour s’être affrontés à l’extérieur de l’ACSC, mais le fait de jouer dans la même équipe nous a permis de nous rapprocher et de créer des liens d’amitié », ajoute-t-elle.

Les étudiants-athlètes trouvaient des façons originales de renforcer leur esprit d’équipe.

« Nous trouvions toujours une activité ou une autre pour souder l’équipe, comme porter des vêtements assortis, se teindre les cheveux ou se jouer des tours. »

Mills aimait beaucoup rencontrer et apprendre à connaître les joueuses d’ailleurs au pays. Elles s’échangeaient même des conseils pour améliorer leur jeu et s’encourageaient mutuellement… sauf lorsque leur nouvelle camarade affrontait une joueuse de leur province!

« Plusieurs joueuses de différentes provinces ont participé aux championnats canadiens dans les mêmes années que moi, et à force de se fréquenter, nous avons développé beaucoup de respect et une belle amitié les unes pour les autres », raconte Mills.

Mills n’a que de bons souvenirs de ses années dans la BCCAA et l’ACSC.

« Ce dont je me souviens le plus, c’est à quel point nos équipes avaient du plaisir, aussi bien aux championnats provinciaux que nationaux, et comment nos entraîneurs nous poussaient à l’entraînement pour nous rendre meilleures que nous ne le croyions possible et nous soutenaient sur le terrain comme à l’extérieur. »

À regarder
February 16, 2017 À regarder
À regarder
February 9, 2017 À regarder
À regarder
February 2, 2017 À regarder
À regarder
December 1, 2016 À regarder
À regarder
November 24, 2016 À regarder
À regarder
November 17, 2016 À regarder
À Regarder
October 14, 2016 À Regarder
À Regarder
September 29, 2016 À Regarder
À Regarder
September 22, 2016 À Regarder
Bilan de l’AGA 2016
June 14, 2016 Bilan de l’AGA 2016