Intronisée au Temple de la renommée de l’ACSC 2018 : Julieth Lewis

Intronisée au Temple de la renommée de l’ACSC 2018 : Julieth Lewis

L’Association canadienne du sport collégial est fière
d’introniser 10 nouveaux membres à son Temple de la renommée.

Le banquet 2018 du Temple de la renommée de l’ACSC sera présenté
par le Réseau du sport étudiant du Québec, le 12 juin, à Québec.

Julieth Lewis, nommée à trois reprises athlète par excellence pancanadienne de l’ACSC, sera intronisée au Temple de la renommée de l’ACSC dans la catégorie des athlètes.

Mme Lewis a mené Dawson à la finale du Championnat canadien de basketball féminin de l’ACSC à chacune de ses trois saisons avec les Blues. Dawson a remporté l’argent en 1984 avant de décrocher deux titres canadiens consécutifs, en 1985 et 1986.

En plus d’avoir été nommée athlète par excellence pancanadienne de l’ACSC à ses trois saisons avec Dawson, Mme Lewis a fait partie de la première équipe d’étoiles du championnat canadien en 1984 et 1986. Elle a de plus été nommée joueuse par excellence du tournoi en 1986.

Les titres gagnés à Moose Jaw et à Kamloops demeurent à ce jour les deux seuls championnats canadiens de l’ACSC remportés par Dawson en basketball féminin.

« Julieth était une féroce compétitrice qui, dès son arrivée dans l’équipe de basketball féminin de Dawson, a été reconnue comme une joueuse incroyable, tant au Québec que dans le reste du Canada, explique Dan Boyer, coordonnateur des services aux étudiants et des sports de Dawson College. Elle a grandement contribué aux succès des Blues lors de compétitions nationales. »

Pour Mme Lewis, rien ne valait que de se présenter sur le terrain de l’établissement de Westmount, le Showmart, pour un match le vendredi, à 18 h, devant des gradins remplis.

« Nous avions un soutien extraordinaire de la part de partisans qui l’étaient tout autant, et mes coéquipières étaient comme des membres de ma famille, se souvient-elle. Le Showmart était un endroit absolument unique; c’était en quelque sorte notre deuxième maison. »

Mme Lewis se rappelle une conversation marquante qu’elle a eue avec une partisane après un match à l’extérieur, à Montréal :

« C’était un vendredi soir, à Vanier. Une joueuse de niveau secondaire s’est présentée à moi. »

L’athlète lui a dit qu’elle avait été invitée à la rencontre par l’entraîneur de Vanier, car elle songeait à jouer pour cette institution. On lui a demandé de bien observer la numéro 12 de Dawson, surtout « la façon dont elle va chercher les rebonds ».

« Elle m’a dit qu’elle avait vraiment aimé me regarder jouer et qu’elle m’admirait, ajoute Mme Lewis. Ça m’a vraiment fait chaud au cœur. »

Mme Lewis l’ignorait à l’époque, mais le sport qu’elle adorait la préparait également à sa future carrière.

« Je travaille dans le domaine de la santé, et croyez-le ou non, j’utilise les mêmes habiletés mentales que lorsque je jouais au basketball », soutient-elle.

Le fait d’avoir compétitionné au plus haut niveau collégial lui a en effet permis d’aiguiser sa patience et d’évoluer sous pression, tout en développement ses compétences individuelles et en équipe.

Mme Lewis a en outre appris à faire preuve de compassion, de soutien, mais surtout de leadership.

« Ce que j’ai acquis lors de mon passage à l’ACSC, je l’applique dans ma carrière professionnelle. »

Affrontements à surveiller
February 22, 2018 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
February 15, 2018 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
February 8, 2018 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
February 1, 2018 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
January 25, 2018 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
November 23, 2017 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
November 16, 2017 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
October 5, 2017 Affrontements à surveiller