Intronisé au Temple de la renommée de l’ACSC 2018 : Glenn Ruiter

Intronisé au Temple de la renommée de l’ACSC 2018 : Glenn Ruiter

L’Association canadienne du sport collégial est fière
d’introniser 10 nouveaux membres à son Temple de la renommée.

Le banquet 2018 du Temple de la renommée de l’ACSC sera présenté
par le Réseau du sport étudiant du Québec, le 12 juin, à Québec.

Glenn Ruiter, ancien président de l’Association canadienne du sport collégial, sera intronisé au Temple de la renommée de l’ACSC dans la catégorie des bâtisseurs.

Il a fait partie de l’équipe de direction de l’Association de 1985 à 1994 et de 2000 à 2008. Ancien responsable des sports du Cégep John Abbott, il a été président de l’ACSC de 1987 à 1990.

« Au cours de sa carrière de 26 ans en tant que responsable des sports au Cégep John Abbott, Glenn a également apporté une contribution majeure à l’ACSC, souligne Chris Hunter, directeur des sports et des loisirs à John Abbott. Peut-être que la contribution la plus importante de Glenn à l’ACSC c’est qu’il a été le meneur et a développé la solution sur la question de la réduction des subventions de Sport Canada qui menaçait la survie de l’ACSC. »

Après sa retraite du milieu sportif, le « Sénateur Glenn » a tout de même continué à se présenter aux assemblées générales annuelles de l’ACSC un peu partout au pays. En 2014, à l’occasion du 40e anniversaire de l’ACSC, M. Ruiter a écrit L’Association canadienne du sport collégial – Les quarante premières années, qui relatait toute l’histoire de l’Association.

M. Ruiter a découvert l’ACSC en juin 1983, à Toronto, lors de l’AGA qui précédait le Championnat canadien de volleyball 1984 de l’ACSC, organisé par John Abbott. Il y a rencontré des responsables des sports de tout le Canada qui agissaient à titre bénévole comme membres de la haute direction, commissaires et délégués provinciaux.

Leur objectif était d’offrir aux étudiants-athlètes des occasions de compétitionner au plus haut niveau au Canada. Peu après le championnat de 1984, M. Ruiter s’est joint à l’équipe de direction de l’ACSC.

Il a occupé les fonctions de premier vice-président (1985-1986), v.-p. Relations publiques (1986-1987), président (1987-1990), président sortant (1990-1994), v.-p. Marketing (2000-2003), membre à titre individuel, FQSE (2003-2006) et v.-p. Gouvernance (2006-08).

« Mes collègues et moi nous réunissions lors des assemblées et des champions canadiens pour construire l’ACSC et assurer sa pérennité, explique M. Ruiter. Ces rencontres offraient aussi des occasions de perfectionnement professionnel; nous nous réservions du temps pour partager nos expériences. Mais plus important encore, nous avons forgé des amitiés qui, tout comme l’ACSC, ont survécu à l’épreuve du temps. »

M. Ruiter croit qu’il faut toujours continuer à apprendre et que c’est ce que l’ACSC lui a permis de faire. Le fait de rencontrer autant de responsables des sports lors de divers événements est en quelque sorte devenu pour lui un programme de perfectionnement professionnel.

« Mes collègues de l’ACSC représentent diverses régions du pays. En participant ainsi à des rencontres nationales, on comprend mieux les raisons derrière les opinions qui divergent des nôtres, soutient M. Ruiter.

Pour moi, cela a grandement contribué au développement de relations dans tous mes rôles, que ce soit à John Abbott, au RSEQ ou à l’ACSC. »

M. Ruiter a organisé six championnats canadiens de l’ACSC à John Abbott. C’est l’atmosphère entourant l’événement qui restera à jamais gravé dans sa mémoire. Encore aujourd’hui, on peut l’apercevoir lors des championnats canadiens qu’accueillent les institutions du RSEQ.

« Il y a beaucoup d’enthousiasme lorsqu’une équipe remporte un championnat provincial, mais le fait de savoir qu’ils vont participer au championnat canadien de l’ACSC rend le moment encore plus spécial pour les médaillés d’or », dit-il.

Dès que les étudiantes-athlètes débarquent dans la ville hôte, lors des entraînements et du banquet, et pendant la compétition, ils savent qu’ils prennent part à quelque chose de spécial.

« C’est un événement tout simplement incroyable, et ces athlètes s’en souviendront pour le reste de leurs jours, ajoute M. Ruiter. C’est tout ça et l’atmosphère des championnats canadiens qui m’ont procuré le plus de plaisir. »

Affrontements à surveiller
February 22, 2018 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
February 15, 2018 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
February 8, 2018 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
February 1, 2018 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
January 25, 2018 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
November 23, 2017 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
November 16, 2017 Affrontements à surveiller
Affrontements à surveiller
October 5, 2017 Affrontements à surveiller