Bourgeais entraîneur de soccer masculin de l’année de l’ACSC

Bourgeais entraîneur de soccer masculin de l’année de l’ACSC

François Bourgeais, des Indiens d’Ahuntsic, est l’entraîneur de soccer masculin de l’année de l’Association canadienne du sport collégial (ACSC).

Il a été honoré lors du banquet du Championnat canadien de soccer masculin 2018 de l’ACSC, présenté par Holland College à Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard).

Malgré l’arrivée de 18 nouveaux joueurs, Bourgeais a mené Ahuntsic à une fiche de 9-0-1 et au premier rang du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

« François a orchestré de main de maître un remaniement presque complet de son équipe cette saison, souligne Wade Kolmel, commissaire de soccer masculin de l’ACSC. Grâce à un dossier parfait dans le RSEQ, où la concurrence est toujours féroce, les Indiens ont certainement mérité leur place au Championnat canadien. »

L’équipe revampée, avec une moyenne d’âge de seulement 18 ans, a amélioré sa fiche de l’an dernier (7-2-1) en respectant certains principes de jeu.

En plus d’être entraîneur-chef au Collège Ahuntsic, Bourgeais est également directeur technique adjoint du Club de soccer de St-Hubert, où il supervise le développement des équipes élite masculine et féminine, recrute les entraîneurs et les joueurs et s’occupe de la planification technique. Il est également entraîneur de l’équipe du club dans la PLSQ.

« Ancien joueur professionnel en Europe et maintenant entraîneur en programme sport-études, François Bougeais a apporté une crédibilité accrue au programme de soccer du Collège Ahuntsic, affirme Christian Moisan, directeur adjoint des affaires étudiantes. François est venu ajouter sa grande expérience au travail du personnel qui était déjà en place. »

Les entraîneurs de l’année de l’ACSC reçoivent une bague personnalisée de Jostens Canada, fournisseur officiel des bagues des championnats canadiens de l’ACSC. 

AUTRES CANDIDATS

Marc
Rizzardo

 

Sean
Carey

 

Dave
Ashfield

 

John-Ryan
Morrison

     

Falcons de Langara

 

Kodiaks de Lethbridge

 

Lords de Durham

 

Tommies de St. Thomas

Les Falcons ont pris le troisième rang de PACWEST grâce à une amélioration de cinq points par rapport à la saison dernière; ils se sont qualifiés pour les séries éliminatoires pour la première fois en quatre ans. Rizzardo a comme objectif de bâtir une équipe soudée, dont les membres se soutiennent mutuellement, tant sur le terrain qu’à l’extérieur. Il a également été entraîneur aux Jeux nord-américains et mondiaux des maîtres. Physiothérapeute de profession, il a fait partie de l’équipe médicale des Jeux du Commonwealth 2018. Il a récemment donné des conférences sur les commotions cérébrales dans le soccer lors d’événements de Physiothérapie sportive Canada.

 

Carey a mené Lethbridge à une fiche de 7-3-2 et au deuxième rang de la division sud de l’ACAC. Devant composer avec plusieurs changements dans sa formation et une équipe plus jeune, il a réussi à instaurer une culture positive et à obtenir des performances et des résultats constants. Ainsi, les Kodiaks se sont améliorés continuellement dans tous les aspects du jeu. L’objectif de Carey est d’établir un environnement d’apprentissage agréable et sain où les joueurs veulent évoluer année après année. Il est également président de la Vulcan Soccer Association, membre du comité technique du Lethbridge Football Club, arbitre et entraîneur de soccer jeunesse.

 

Ashfield a mené Durham à une saison invaincue (6-0-4) et à un petit point du premier rang de la division est de l’OCAA. Il a également agi à titre de mentor pour Bruce Cullen, le nouveau membre du personnel entraîneur des Lords. Il dirige également l’équipe de soccer intérieur de Durham, participe à des collectes de fonds et, par son travail auprès des Olympiques spéciaux, sensibilise la communauté à l’importance du bénévolat. Enfin, il est recruteur pour le programme de développement des jeunes de Ontario Soccer.

 

Morrison a mené les Tommies à une fiche de 7-2-3 et au deuxième rang de l’ACAA, après avoir terminé au dernier rang l’année précédente, avec une seule victoire. La formation partante de St. Thomas comptait six recrues, mais l’amélioration de l’équipe reposait sur la maturité et l’attitude des vétérans. John-Ryan a été entraîneur à presque tous les niveaux, et il adore travailler avec les équipes féminines U11/U12; d’ailleurs, depuis quelques années, il se dévoue à la croissance du soccer féminin. De plus, il est depuis longtemps membre des conseils d’administration des associations de soccer locale, régionale et provinciale, et continue de jouer au niveau compétitif.